L’Équipe

Coordinatrice du projet

Sylvia Girel 

Aix Marseille Université, CNRS, LAMES UMR 7305, 13094, Aix-en-Provence

Maitre de conférences-Hdr, Laboratoire méditerranéen de Sociologie (LAMES, www.lames.cnrs.fr) et responsable de l’axe 3 « Savoirs, connaissances, arts et culture », membre du comité de pilotage du « Pôle de Recherche Intersectoriel et Interdisciplinaire (PR2I) – Humanités », du Groupe de Recherche International CNRS OPuS (Œuvres, Public, Société). Elle enseigne à Aix Marseille Université. Elle a publié La Scène artistique marseillaise des années quatre-vingt-dix. Une sociologie des arts visuels contemporains (Paris, L’Harmattan, collection Logiques Sociales, 2003, 358 p.), Sociologie des arts et de la culture, un état de la recherche (Paris, L’Harmattan, collection Logiques Sociales, 2006, 372 p.), Les Usages de la sociologie de l’art : constructions théoriques, cas pratiques (codirigé avec Serge Proust, Paris, L’Harmattan, collection Logiques Sociales, 2007). Elle participe au programme de recherche du Comité d’histoire du ministère de la culture et de la communication sur La démocratisation culturelle au fil de l’histoire contemporaine (http://chmcc.hypotheses.org/).

Sélection de publications : http://girel.sylvia.free.fr/publications

Sur Cairn-info https://www.cairn.info/resultats_recherche.php?searchTerm=sylvia+Girel

Site : http://sylviagirel.fr

Contact e-mail : sylvia.girel@univ-amu.fr –  Tél. : 06 09 37 33 72

 

Chercheurs et jeunes chercheurs associés

Elodie Bordat-Chauvin est docteure en science politique de Science Po Aix (2014). Sa recherche doctorale est une analyse comparative des processus d’institutionnalisation et de changement des politiques culturelles de l’Argentine et du Mexique entre 1983 et 2009. Elle a été récompensée par le Cultural Policy Research Award décerné par l’ENCACT et un livre issu de sa thèse sera prochainement publié chez Peter Lang. Elle travaille actuellement au projet collectif « Cultures et dynamiques territoriales dans le Grand Sud-Est » qui vise à produire à la fois une analyse comparative des politiques culturelles sur ce territoire et un diagnostic sur les projets culturels porteurs de « cohésion sociale » et « d’attractivité territoriale ».

Maria Elena Buslacchi est docteure en Histoire – Anthropologie Urbaine sous la direction de M. Marco Aime (Université de Gênes) et M. Jean Boutier (EHESS, Centre Norbert Elias). Sa thèse porte sur les changements des fonctions et des usages de l’espace public dans les deux villes de Genès et de Marseille face à l’attribution du titre de Capitale Européenne de la Culture.

Nicolas Debade est doctorant au LESA (Sciences des Arts) sous la codirection de Philippe Le Guern (CAPHI) Université de Nantes et Sylvia Girel (LESA et LAMES) Aix Marseille Université et travaille au GRIM dans le cadre d’une convention CIFRE. Sa thèse porte sur les pratiques liées aux musiques expérimentales.

Vincent Guillon est docteur en Science Politique, chercheur au laboratoire PACTE et enseignant à l’IEP de Grenoble. Il travaille sur les politiques culturelles des grandes villes dans une perspective comparative et internationale, les pratiques culturelles dans les métropoles et la création numérique.

Ben Kerste est doctorat en sociologie dans le cadre d’une co-tutelle entre le LAMES, Aix Marseille Université et l’IUE, Université de Kassel. Il est dirigé par Sylvie Mazzella (LAMES) et Carsten Keller (IUE). Sa thèse ; « Villes créatives, villes contestées : approche comparée de deux villes, Marseille et Hambourg » est financée par une bourse ministérielle portée par l’école doctorale « Espaces, Cultures, Sociétés » (ED 355).

Olivier Le Falher est docteur en sciences de l’information et de la communication, chercheur associé au Centre Norbert Elias (UMR 8562), Équipe Culture et Communication, Université d’Avignon. Depuis sa thèse Mettre en forme le travail artistique : les ressources de l’incertitude dans l’accueil en résidence d’artistes plasticiens soutenue en 2010, la majeure partie de ses travaux portent sur l’organisation par projet du travail artistique et les politiques de soutien à la création dans le domaine des arts plastiques.

Gabriel Mattei  est diplômé d’une Maitrise en sociologie (Aix Marseille Université), travaux sur la question des  publics et des attachements.

Nicolas Maisetti est docteur en science politique de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne (2012). Sa recherche doctorale a porté sur l’internationalisation du territoire marseillais. Chercheur associé au LATTS (UMR 8234 CNRS), il poursuit ses travaux sur la sociologiepolitique locale et l’action publiques urbaine.  Il est l’auteur de « Opération culturelle et pouvoirs urbains. Instrumentalisation économique de la culture et luttes autour de Marseille-Provence Capitale européenne de la culture 2013 » publié aux éditions L’Harmattan (2014).

Snezana Mijailovic est doctorante au LAMES, Aix Marseille Université. Sa thèse porte sur la représentation des couples mixtes dans le cinéma français et italien. La thèse est dirigée par Constance de Gourcy (LAMES) Aix Marseille Université et Maurizio Ambrosini, Université degli Studi di Milano.

Barbara Rieffly est docteure en Sociologie Urbaine et Nouvelles Technologies en co-tutelle entre l’Université de Milan Bicocca, Italie sous la direction de Sylvia Mugnano et le LAMES, Université Aix-Marseille sous la direction de Sylvia Girel. Sa thèse porte sur les événements off diffus sur le territoire urbain et métropolitain, avec une comparaison entre trois villes et trois événements off différents: Marseille, Turin et Milan.

Gloria Romanello est docteure en Gestion de la Culture et du Patrimoine, Université de Barcelone. Sa thèse explore les politiques des publics et les conséquences théoriques et pratiques générées par la Visitor Research  dans la gestion expérientielle des équipements culturels.

Federica Tedeschi est titulaire du master binational franco-allemand en Kulturvermittlung/Médiation Culturelle de l’Art des universités d’Hildesheim et Aix-Marseille. Son sujet de mémoire porte sur les outils numériques comme dispositifs de médiation dans les musées avec un focus sur le changement du paradigme de visite.

Elisa Ullauri-Lloré est doctorante sous la direction de Sylvia Girel, Aix-Marseille Université, et Jean Davallon, Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse. Sa thèse porte sur les pratiques artistiques contemporaines au croisement de l’artisanat et l’art contemporain (céramique et verre contemporains). Elle bénéficie d’un financement de l’État équatorien (Bourse Doctorale Senescyt).

Valerio Zanardi est docteur en sociologie, maîtrise en gestion culturelle, BA en philosophie et membre de l’CECUPS de l’Université de Barcelona. Il a mené des recherches et enseigné la sociologie des organisations et de l’histoire de la pensée sociologique et professeur de sociologie à l’Université Complutense de Madrid (Maître ICCMU).

Jeunes chercheuses du collectif « Cirque »

Marine Cordier est maître de conférences en STAPS à l’Université Paris Ouest-Nanterre, membre du CERSM (EA 2931). Ses recherches portent sur les processus de légitimation et de professionnalisation du cirque contemporain, ainsi que sur les publics du cirque dans le cadre de Marseille-Provence 2013.

Emilie Salaméro est maître de conférences, Université de Poitiers, Laboratoire Cerege (EA1722).

Magali Sizorn est maître de conférences, Université de Rouen, Centre d’études des transformations des activités physiques et sportives (CETAPS, EA 3832).

Céline Spinelli est doctorante en Anthropologie sociale et ethnologie à l’École des hautes études en sciences sociales, en cotutelle avec l’Université de São Paulo.

Elena Zanzu est artiste de cirque, MA Université de Bologne.

Médiateurs et médiatrices culturel(le)s associé(e)s au programme de recherche

Florian Belier est médiateur culturel, spécialisé dans les publics en situation de handicap, et plus précisément les publics déficients visuels. Il est diplômé d’un master en médiation culturelle des Arts (Université Aix – Marseille).

Marion Blet est diplômée du Master 2 Projets Culturels dans l’Espace Public de l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Elle s’inscrit professionnellement, depuis dix ans, dans le champ de la médiation culturelle à différents niveaux d’action : études de réception, développement de projets d’actions culturelles et de dispositifs de médiation, médiation à l’oeuvre en direction de public variés. De 2007 à 2013, elle est en charge du développement des publics de l’association Karwan – La Cité des Arts de la Rue et pilote, notamment, en 2013 la conduite des projets participatifs de La Folle Histoire des Arts de la Rue associant 300 bénévoles.

Fanny Broyelle est directrice de projets culturels. Installée à Marseille depuis une vingtaine d’années, son expérience professionnelle (Marseille-Provence 2013, Lieux publics, …) s’oriente particulièrement vers les projets qui questionnent l’espace public, la participation et/ou le dialogue entre domaines différents. Diplômée du Master 2 RH et management responsable des organisations, specialité Économie sociale et solidiaire (Aix-Marseille Université), son mémoire présente une recherche réalisée sur les projets culturels culinaires de MP2013 et du Voyage à Nantes.

Solène Millet est médiatrice culturelle, diplômée d’un master en médiation culturelle des Arts (Université d’Aix Marseille).

Flora Nestour est médiatrice culturelle, diplômée d’un master franco-allemand en médiation culturelle des Arts (Université Aix-Marseille).

Charlotte Nguyen est diplômée de Master 2 Administration des Institutions Culturelles, IUP AIC, Arles, 2012. Stage aux Actions de participation citoyenne, projet de collecte photographique Les Chercheurs de Midi de Marseille-Provence 2013. Assistante de communication à l’Atelier du Large, J1, MP 2013. Enquêtes à Arles pour l’Observatoire des publics, Direction de la Culture du Conseil général 13.

Margot Kubiak est diplômée d’une licence Médiation Culturelle et d’un master Coopération Artistique Internationale. Elle s’intéresse aux arts populaires et urbains tout comme à l’éducation populaire et les pratiques artistiques amateurs.

Étudiant(e)s associé(e)s eu projet par des travaux de groupes

Groupe d’étudiants de Master 1 & 2 à Marseille (Médiation culturelle, Aix Marseille Université) et de Master 2 à Arles (IUP AIC, Aix Marseille Université), année universitaire 2012-2013 et 2013-2014 dans le cadre des cours de Sylvia Girel.