G15

Note d’intention projet « Groupe des 15 » Gare Franche

 

Dans le cadre de l’évaluation du projet « Groupe des 15 » réunissant une vingtaine de jeunes impliqués dans le monde du théâtre, une enquête va être menée sur les retours qu’ils peuvent faire de cette expérience originale. L’originalité de ce projet semble résider, tout d’abord dans le lieu d’accueil de ce groupe de travail. Il s’agit de la Gare Franche, résidence d’artiste implantée dans le 15em arrondissement de Marseille, qui est un lieu de rencontres mais aussi de passages qui met en lien les populations alentour et le monde artistique.

Ensuite, dans la nature même du projet qui a pour fil conducteur la volonté d’intégration de plusieurs jeunes de différents âges et cultures à une compagnie théâtrale présente pour quatre saison à la Gare Franche. Il s’agit ainsi d’une expérience sociale pour ces jeunes amateurs qui participent activement aux différentes activités d’une troupe de théâtre. Les activités proposées par ce projet, qui vont du travail d’écriture à la rencontre avec de jeunes amateurs de théâtre par exemple, sont en effet autant d’évènements qui participent à la sensibilisation du monde artistique sous toutes ses facettes. La temporalité longue dans lequel le projet s’inscrit renforce aussi cette intégration dans la vie du théâtre et de la compagnie.

Dans ce contexte, il sera ainsi question de mettre en place une enquête qualitative qui se centrera sur le recueil de ces expériences et son analyse thématique. Le regard se portera sur la notion d’engagement, c’est à dire les motivations de l’entrée dans le projet, mais aussi sur les pratiques acquises ou en cours d’un point de vue individuel. Dans cette optique, les entretiens se dérouleront in situ, de préférence en groupe (en binôme ou plus) afin de rendre compte des interactions entre pairs mais aussi pour instaurer un cadre de « convivialité » bénéfique au recueil des données. Ces entretiens seront enregistrés à des fins de retranscription mais resteront anonymes.

Voici une proposition de planification de cette enquête, qui pourra varier en fonction du déroulé et de l’organisation de chaque acteur participant au projet.

 

Proposition de planning pour l’évaluation

  • Février/ début Mars : consacré à la rédaction de la grille d’entretien, et première rencontre avec les acteurs du projet. Dates de rencontre à définir.

 

  • Mars/avril : Passation des entretiens de préférence par binômes ou plus selon les affinités de chacun. On peut tabler sur une dizaine d’entretiens à raison d’un par semaine, selon un créneau à définir ensemble.

 

  • Mai : une première réunion de restitution sur les entretiens passés pourrait être organisée avec l’équipe encadrante, permettant des échanges sur le projet et d’enrichir ainsi l’enquête.

 

  • Juin/septembre : Rédaction et rendu du rapport d’environ une trentaine de pages.