RAPPORT VILLA MEDITERRANEE

Synthèse de terrain de recherche par

Gloria Romanello & Snezana Mijailovic

– Téléchargez ce document de recherche en pdf

***

Au cours de l’année 2013, l’année de Marseille-Provence Capitale Européenne de la Culture, la ville de Marseille s’est vue enrichie par plusieurs lieux culturels permanents ou éphémères : le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM), le Frac, le J1, le Château Borely, le Musée d’Histoire de Marseille, entre autres, ont ouvert leurs portes pour la première fois en 2013 ou les ont ré-ouvertes après les travaux de rénovation. Parmi les nouveaux lieux culturels figure également un nouvel espace emblématique de ce renouvellement urbanistique, la Villa Méditerranée[1], qui, inaugurée au mois d’avril 2013, avec ces 10.000 mètres carrés d’espaces utiles, blancs et lumineux et sa présence architectural inéludable, a su bientôt gagner une place dans le panorama culturel marseillais, non sans un remarquable écho dans la presse et dans l’opinion publique.

[1]L’ensemble architectural de la Villa Méditerranée a été imaginé et réalisé par l’architecte italien Stefano Boeri. Lors du concours public de la région PACA de 2004, sa construction démarre en 2012 pour un coût total estimé à 70 millions d’euros.

 

 

Au cours de l’année 2013, l’année de Marseille-Provence Capitale Européenne de la Culture, la ville de Marseille s’est vue enrichie par plusieurs lieux culturels permanents ou éphémères : le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM), le Frac, le J1, le Château Borely, le Musée d’Histoire de Marseille, entre autres, ont ouvert leurs portes pour la première fois en 2013 ou les ont ré-ouvertes après les travaux de rénovation. Parmi les nouveaux lieux culturels figure également un nouvel espace emblématique de ce renouvellement urbanistique, la Villa Méditerranée[1], qui, inaugurée au mois d’avril 2013, avec ces 10.000 mètres carrés d’espaces utiles, blancs et lumineux et sa présence architectural inéludable, a su bientôt gagner une place dans le panorama culturel marseillais, non sans un remarquable écho dans la presse et dans l’opinion publique

[1]L’ensemble architectural de la Villa Méditerranée a été imaginé et réalisé par l’architecte italien Stefano Boeri. Lors du concours public de la région PACA de 2004, sa construction démarre en 2012 pour un coût total estimé à 70 millions d’euros.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search